LES COULISSES : NOTRE CHEMINEMENT VERS LA CARBONEUTRALITÉ

empreinte carbone

Vous savez sans doute que l’investissement responsable qui s’appuie sur des critères d’analyse liés à l’environnement, à la société et à la gouvernance (ESG), sont au cœur de nos valeurs.

Par souci de cohérence, nous avons décidé d’évaluer à l’interne l’impact négatif que nos pratiques d’affaire ont sur l’environnement.

Tout d’abord, notre équipe a été sensibilisée par le fait que les PME contribuent à 70% de la pollution totale mondiale1. Les conséquences du réchauffement climatique se faisant de plus en plus sentir, nous croyons qu’il est de notre devoir de se responsabiliser et de réduire, voire de compenser entièrement, l’équivalent de CO2 que nous émettons! 1 selon carboneutre Québec

La première étape de notre cheminement vers la carboneutralité, a été d’effectuer une prise de conscience honnête de notre empreinte carbone. Nous nous sommes donc prêtés au jeu et avons utilisé l’outil de sensibilisation Carbonoscope1.5, créé par l’équipe d’Unpointcinq (média de l’action climatique au Québec), qui permet de prendre conscience des émissions de gaz à effet de serre d’une entreprise et de poser des actions concrètes pour les réduire.

Catégories prises en compte dans l’évaluation de notre empreinte carbone

Quel étonnement de constater que notre champ d’activité le plus « polluant » était nos pauses café!

En effet, cette activité est celle qui émet le plus de GES parmi toutes celles mesurées! Après quelques recherches nous avons appris qu’après la viande rouge, le café cultivé de manière conventionnelle est l’un des aliments les plus problématiques pour le climat, notamment à cause du défrichement des forêts tropicales qui fait place aux cultures, à l’utilisation d’intrants agricoles et bien-sûr au transport puisqu’il vient bien souvent de très loin (Italie, Amérique centrale, Afrique etc.)

Bien que nous n’étions pas prêts à délaisser le café durant les heures de travail, nous avons pris la résolution d’opter plus souvent pour du lait végétal et d’opter pour un thé ou une tisane en après-midi. De plus, en se procurant du café en vrac de source équitable, nous réduisons considérablement l’empreinte carbone générée par cette boisson chaude si appréciée!

En deuxième position vient le transport avec 0,25 kg de CO2 par km parcouru en voiture à essence.

Il faut considérer le travail à domicile durant la dernière année, tantôt de façon hybride, tantôt de manière complète, qui réduit considérablement le résultat de cette catégorie. En effet, sans cette variable, le transport aurait été fort probablement le champ qui émet le plus de GES pour notre cabinet.

Nous continuons donc d’opter pour un horaire hybride afin de limiter les déplacements inutiles et favoriser le travail de la maison lorsque possible. De plus, certains employés adopteront le covoiturage et le déplacement à vélo plus fréquemment!

Les courriels : Une source de pollution insoupçonnée!

Notre équipe envoie en moyenne près de 450 courriels par semaine qui émettent plus de 9 kg éq. de CO2… (l’équivalent de 50 km en voiture). Ce chiffre s’alourdi si on ajoute des pièces jointes et si on a plusieurs destinataires. Mais comment? Un courriel produit du CO2 en passant par des centres de données avant d’être expédié à son ou ses destinataires. Le stockage des courriels pèse aussi dans la balance et soyons honnêtes, qui vide systématiquement sa boite courriel complètement!

Nos résolutions en lien avec ce champ d’activité sont de bien synthétiser l’information avant d’appuyer sur « envoyer » pour éviter d’acheminer plusieurs courriels sur un même sujet sur une courte période. De plus, vérifier la nécessité d’envoyer un message à plusieurs destinataires ou de joindre un fichier (peut-il être placé sur le serveur en indiquant simplement le chemin pour y accéder, par exemple) fera une différence!

Les réunions virtuelles, mettre sa caméra en marche ou pas?

Nous avons fréquemment des réunions virtuelles et rencontre avec nos clients durant lesquels nous mettons nos caméras en marche. Sur une semaine, en moyenne 42 heures de rencontres avec caméra ce sont déroulées. En éteignant les caméras lors des réunions d’équipe nous aurions réduits notre émission de GES pour cette catégorie de 95%!

Pour réduire l’émission de GES de cette catégorie, nous sélectionnons 1 ou 2 rencontres d’équipe par mois ou les caméras seront ouvertes (après tout l’aspect humain est primordial et cela reste beaucoup moins polluant que des rencontres en présentiel ou l’on utiliserait sa voiture pour s’y rendre). Pour les courtes rencontres entre 2 personnes, nous favoriserons l’appel téléphonique et fermerons plus fréquemment les caméras lors des réunions en grand groupe. Et nous conservons bien sur la caméra lors de rencontres clients.

L’équipement informatique : acheter ou réparer?

L’impact sur le climat commence bien avant qu’on branche notre nouvel ordinateur : la fabrication en elle-même des appareils informatiques représente 40 % des GES émis lors de leur cycle de vie global.

Nos résolutions pour cette catégorie sont de réparer nos équipements lorsque possible au lieu d’acheter neuf systématiquement, et d’éteindre et débrancher les équipements électriques lorsqu’ils ne servent pas.

Les autres catégories évaluées ont très peu d’impact sur l’environnement et n’émettent pratiquement pas de GES. Dans notre quotidien nous tenterons quand même d’appliquer quelques gestes supplémentaires qui font une différence comme

– Favoriser l’achat de produits réutilisables plutôt que jetables (bouteilles d’eau, pailles, sacs etc.);

– Privilégier l’achat en vrac, les achats de bien usagés lorsque possible;

– Acheter local;

– Encourager les entreprises qui font des efforts pour réduire leur empreinte carbone;

– Utiliser des produits de nettoyage biodégradables;

– Imprimer seulement lorsque nécessaire;

-ETC.

Cette prise de conscience résultant de cet exercice et l’engagement de chaque employé à prendre des résolutions pour améliorer notre empreinte carbone d’année en année est en soi une belle réussite pour nous. Cependant, puisque nous désirons aller plus loin et réellement se responsabiliser face à nos émissions de GES , nous avons fait le choix écologique de compenser nos émissions et de se certifier «carboneutre» par @carboneutrequebec. Pour se faire, moyennant un certain montant, un nombre d’arbres suffisant pour compenser complètement Le co2 émis par nos activités sera planté dans les territoires naturellement dénudés de la forêt boréale québécoise.

C’est donc 56 arbres qui seront plantés par Carbone Boréal pour venir compenser l’empreinte carbone d’une année du cabinet qui est équivalente à 8 tonnes d’ eq. Co2

Vous aimeriez faire le test pour vous ou votre entreprise? Visitez : https://carboneutrequebec.com/

Analysons vos besoins,Prenez rendez-vous avec nous

Je suis

Un nouveau client
Nous vous proposons une rencontre préliminaire d’une quinzaine de minutes avec notre adjointe pour évaluer vos besoins, et ensuite planifier un rendez-vous avec le conseil approprié.

Je suis

Un client existant
Prenez directement rendez-vous avec votre conseiller depuis notre plateforme.

Planifier un rendez-vous

Vous êtes déjà client chez nous? Vous désirez un suivi ou un rendez-vous spécifique? Sélectionnez votre conseiller et votre préférence pour une rencontre en personne ou virtuelle.

Choisissez votre conseiller

Prendre votre premier rendez-vous

Vous êtes un nouveau client? Prenez rendez-vous avec Élodie, planificatrice financière! Elle se fera un plaisir de discuter de vos besoins lors d'un premier rendez-vous, que ce soit en virtuel ou en présentiel dans nos bureaux de Rivière-du-Loup.