la revue des marchés

Le début prometteur de l’année 2023 s’est poursuivi pour les investisseurs en avril : les actions ont enregistré de nouveaux gains, les rendements obligataires sont restés stables et l’inflation s’est à nouveau ralentie. Voici un résumé des principaux événements qui ont influencé les marchés récemment :

Évolution mensuelle du marché

  • Les marchés des actions ont terminé en hausse pour le deuxième mois consécutif. Les trois principaux indices américains ont été menés par les bénéfices du secteur technologique et l’indice composé TSX par le secteur de l’énergie.
  • Les rendements obligataires sont restés stables, reflétant l’optimisme des investisseurs et le ralentissement de l’inflation, bien que l’incertitude concernant les hausses de taux de la Fed et la probabilité d’un ralentissement économique mondial qui en découle demeurent.
  • De nombreux grands noms de la technologie ont publié des résultats qui, dans l’ensemble, ont été meilleurs que prévu. Les investisseurs ont été rassurés par ces résultats, ce qui a fait naître l’espoir que le pire de l’effondrement post-pandémique des grandes entreprises technologiques, y compris les importantes suppressions d’emplois qu’elles ont connues récemment, pourrait être derrière nous. Cet optimisme a poussé les marchés des actions à la hausse, ce qui est impressionnant compte tenu de l’ampleur des gains réalisés par les actions depuis le début de l’exercice.
  • Dans l’ensemble, la création d’emplois aux États-Unis et au Canada a continué à bien se porter. Les États-Unis ont créé 236 000 nouveaux emplois, ce qui a entraîné une baisse de 0,1 % du taux de chômage, qui est passé à 3,5 %, et le Canada a créé 35 000 emplois. Bien que la création de nouveaux emplois soit bienvenue, la tendance du marché du travail américain en particulier semble se ralentir. La Fed verra cela d’un œil favorable dans sa lutte permanente contre l’inflation.
  • Sous l’impulsion de l’Arabie Saoudite, l’OPEP a annoncé une réduction de la production de pétrole de 1,1 million de barils par jour. Cette mesure a été prise en réponse à la chute des prix du pétrole au premier trimestre, qui ont atteint leur niveau le plus bas depuis la fin de 2021.
  • L’inflation américaine a baissé de 1 % pour s’établir à 5 %, sa plus faible hausse depuis près de deux exercices. Les coûts de location, qui sont une composante cruciale et difficile de la section des services du calcul de l’IPC, ont finalement indiqué une légère amélioration. La baisse des prix de l’énergie et des denrées alimentaires a également contribué à la diminution de l’IPC global. La prochaine réunion de la Fed sur les taux d’intérêt est prévue pour le 3 mai.
  • L’inflation canadienne a ralenti, passant de 5,2 % à 4,3 %. Selon Statistique Canada, cela était principalement dû à la baisse des prix de l’énergie, ce qui compense les coûts élevés de logement. Comme prévu, la Banque du Canada a maintenu son taux d’intérêt cible à 4,5 %. Le gouverneur Macklem a réaffirmé que la banque continuerait à évaluer les développements économiques et qu’elle était prête à augmenter encore les taux si l’inflation restait élevée.

Comment cela affecte-t-il mes placements? La probabilité d’un ralentissement économique mondial a augmenté en raison du resserrement des conditions de crédit, ce qui devrait entraîner une baisse des dépenses et des prix. Les hausses de taux au cours de la dernière année ont un impact retardé, donc elles ont toujours un impact graduel sur l’économie et les décisions de politique monétaire. Cela dit, il y a une divergence entre le ton négatif des nouvelles et le comportement plus constructif des marchés. En fin de compte, c’est ce dernier qui est important pour les investisseurs.

Quelle que soit la position que nous occupons dans le cycle du marché, il est important d’adopter une méthode d’investissement disciplinée et de rester concentré sur vos objectifs à long terme. Cette stratégie vous permet de ne pas vous laisser influencer par vos émotions en matière d’investissement, généralement en achetant à prix élevé et en vendant à prix bas, comme le font de nombreux investisseurs. Le suivi et la révision continus de votre portefeuille permettent également de s’assurer que celui-ci reste sur la bonne voie. La diversification des investissements réduit également le risque.

Analysons vos besoins,Prenez rendez-vous avec nous

Je suis

Un nouveau client
Nous vous proposons une rencontre préliminaire d’une quinzaine de minutes avec notre adjointe pour évaluer vos besoins, et ensuite planifier un rendez-vous avec le conseil approprié.

Je suis

Un client existant
Prenez directement rendez-vous avec votre conseiller depuis notre plateforme.

Planifier un rendez-vous

Vous êtes déjà client chez nous? Vous désirez un suivi ou un rendez-vous spécifique? Sélectionnez votre conseiller et votre préférence pour une rencontre en personne ou virtuelle.

Choisissez votre conseiller

Prendre votre premier rendez-vous

Vous êtes un nouveau client? Prenez rendez-vous avec Élodie, planificatrice financière! Elle se fera un plaisir de discuter de vos besoins lors d'un premier rendez-vous, que ce soit en virtuel ou en présentiel dans nos bureaux de Rivière-du-Loup.